TOEIC, BULATS…

Cours particulier par téléphone/Skype ou Visio

Ces différentes formations répondent à des attentes distinctes :

En entreprise

On peut certifier une formations linguistique par le test TOEIC (code CPF 131204) ou BULATS (code CPF 131205), ou BRIGHT (code CPF 205812) sans préparation spécifique au test. C’est le cas si la formation a notamment vocation à faciliter l’expression orale, laquelle n’est pas mesurée par ces examens.

Le but du test est souvent l’obtention d’un financement au titre :

  • du CPF
  • de Périodes de Professionnalisation.

 

Correspondances entre les échelles de niveau linguistique

LES ENJEUX D’UNE FORMATION SE TERMINANT PAR TOEIC OU BULATS

L’anglais nécessaire à mon poste de travail, couvre des registres en partie différents de ceux mesurés par le tests TOEIC, BULATS, BRIGHT…

Le TOEIC, BULATS, BRIGHT communs mesurent uniquement :

  • une gamme de vocabulaire, lequel ne correspond pas toujours à celui dont j’ai besoin à mon poste de travail
  • le niveau grammatical et de compréhension à la lecture (Reading)
  • le niveau de compréhension auditive (Listening).

Le TOEIC et BULATS, BRIGHT communs ne mesurent pas :

  • le niveau d’expression écrite (Writing)
  • le niveau d’expression orale (Speaking).

Quand ma formation porte sur l’anglais nécessaire au poste de travail de l’apprenant, si je me présente à l’une de ces certifications, mon professeur doit savoir satisfaire à deux exigences :

  • l’exigence de la formation : cibler la formation sur les besoins d’anglais de son contexte professionnel donc apporter le vocabulaire qui lui est spécifique s’il n’est pas connu de l’apprenant, améliorer parfois la langue utile à des présentations, permettre une plus grande aisance dans l’interaction avec des interlocuteurs parfois en téléconférence. Donc apporter une gamme de vocabulaire métier et faciliter l’expression orale, lesquels ne sont pas mesurés par le TOEIC, BULATS ou BRIGHT
  • l’exigence de la certification, dont souvent l’option de test de l’expression orale n’est pas retenue par le client : améliorer ses connaissances de la grammaire et sa maîtrise d’une gamme de vocabulaire qui dépasse largement son besoin professionnel immédiat.

LES QUALITÉS REQUISES DU FORMATEUR

Pour réussir pleinement ce double défi, le professeur doit être habile :

  • il doit percevoir rapidement les mécanismes d’apprentissage propres à chaque apprenant
  • il doit savoir utiliser une gamme de supports de formation diversifiée mais axée sur le monde de l’entreprise
  • il doit savoir guider l’apprenant dans un travail personnel efficace indispensable à l’apprenant pour progresser dans ces deux registres
  • il doit équilibrer un entrainement à une expression spontanée et à des connaissances rigoureuses.

Les professeurs d’ALFIA ont la formation, l’expérience et le talent nécessaires. Les progressions d’apprenants d’ALFIA mesurées par la présentation d’un test TOEIC avant et après des formations à vocation professionnelle donc sans bachotage d’un test, en attestent.

SCORES OBTENUS PAR DES APPRENANTS D’ALFIA

General Electric (GE) qui est une société américaine présente en France, a réuni un échantillon de 10 de ses salariés, de niveau d’anglais intermédiaire. Ces 10 personnes ont passé le test TOEIC R&L avant, puis après la formation ‘Anglais ALFIA’.

Ces tests TOEIC n’ont pas mesuré le niveau d’expression orale en anglais. Or la mission confiée à ALFIA était de former ces personnes essentiellement à l’expression orale en anglais, plutôt qu’à la grammaire anglaise, ou à l’anglais écrit. ALFIA n’a donc pas orienté ces formations pour optimiser les scores des apprenants par rapport au test TOEIC : pas de temps consacré au bachotage du test.

Ces mesures comparant des organismes de formation à l’anglais ont mis en évidence :

  • une progression de cet échantillon de personnes formées par ALFIA de +3 points TOEIC par heure de cours d’anglais
  • ce qui est 4 fois supérieur à la progression moyenne de +0,75 points TOEIC par heure de cours d’anglais découlant des mesures collectées sur toute la France par la société ETS qui produit et commercialise le test TOEIC, tous organismes de formation et toutes entreprises confondus.

Tableau : moyenne de points TOEIC gagnés pour 1 heure de formation à l’anglais

  Moyenne en France ALFIA
Points TOEIC gagnés pour 1 heure de formation anglais +0,75 points TOEIC +3 points TOEIC

ORIGINES DES BONS SCORES OBTENUS

Ces progrès des apprenants d’ALFIA s’expliquent par :

  • des cours particuliers alors que bon nombre de formations à l’anglais sont encore des cours collectifs
  • les qualités d’enseignants des professeurs d’ALFIA
  • la structuration de la méthode d’enseignement ALFIA©
  • l’intégration d’un travail personnel des apprenants dont ils ne peuvent pas faire l’impasse du fait de la structuration de la méthode ALFIA©
  • la qualité des supports d’anglais général ou d’anglais métier fournis
  • enfin par la flexibilité laissée aux apprenants dans leur gestion de l’agenda de la formation.

LA PRECISION DES SCORES

L’écart type de ces certifications est de 3 à 4, ce qui ne permet pas d’en faire des outils pertinents pour guider l’apprenant ou le Responsable de Formation :

  • en cours de formation
  • ou quand la formation est courte : un score après la formation peut très bien être inférieur au score obtenu avant la formation.

La pertinence de ces tests s’observe néanmoins quand la formation dépasse 30 heures de cours particuliers, enrichies de 30 heures d’auto-formation tutorée.

LES EDITEURS DU TOEIC ET DU BULATS

Le TOEIC

Le BULATS