personne handicapée

Cours particulier par téléphone/visio

Accompagnement du handicap

Sommaire

ALFIA s’efforce d’accompagner le handicap :

  • de ses propres équipes : plusieurs salariés d’ALFIA sont en situation de handicap, ou leur proches
  • de ses apprenants : quand ils en font part à ALFIA.

Modalités d’accueil de personnes en situation de handicap

Le handicap n’est pas une réalité uniforme, ALFIA apprécie d’être informé de vos attentes spécifiques.

ALFIA s’efforce alors d’adapter ses services tant sur les aspects de la pédagogie, des supports pédagogiques, des aspects techniques et humains, comme décrit ci-dessous mais aussi en prêtant la plus grande attention aux sollicitations autres.

Un apprenant en situation de handicap se sentira libre de signaler ses attentes à ALFIA au moment où il le jugera opportun :

  • lors de l’identification par ALFIA de ses besoins de formation avant la remise par ALFIA d’une offre de formation, ou
  • auprès de son professeur de langue, ou
  • au référent handicap d’ALFIA à savoir : Olivier Warnery – Tel: 01 84 18 01 71.

Comment éviter les déplacements

Vous choisissez un professeur de langue parmi les plus compétents, qui s’adresse à vous à distance :

  • pour la souplesse logistique et de gestion du temps qu’offrent à tous les services distanciels, ou
  • du fait qu’un professeur le langues chevronné est introuvable à proximité de vous, ou
  • du fait d’un handicap qui compliquerait les déplacements du formateur ou de l’apprenant.

Comment améliorer l’audition

Sans exclure les personnes dont l’audition est parfaite, mais tout particulièrement si un apprenant signale un handicap auditif, il est de la responsabilité d’ALFIA de :

  • n’utiliser que les meilleurs outils de télécommunication, du point de vue de la qualité de transmission audio. Cela n’interdit pas des séquences d’entraînement à la compréhension de communications de qualité audio dégradées
  • ne proposer qu’un professeur à l’élocution distincte et posée. Cela n’interdit pas des séquences d’entraînement à la compréhension de conversations rapides
  • interroger l’apprenant en phase d’identification de ses besoins de formation, sur l’accent anglais (si c’est la langue perfectionnée) dont il souhaite en priorité perfectionner la compréhension, qui donc sera l’accent de son professeur attitré. Cela n’interdit pas des séquences d’entraînement à la compréhension d’autres accents.

ALFIA s’efforce de pallier une difficulté d’audition en conseillant également l’utilisation d’un casque avec micro ou de simples oreillettes, tant par le professeur de langue mis à disposition par ALFIA, que par l’apprenant.

Un tel casque ou des oreillettes agissent à plusieurs niveaux.

Amplifier d’un côté, filtrer de l’autre

Outre son effet d’amplification, le casque (plus que les oreillettes) protège des bruits ambiants en les filtrant. Cette combinaison améliore grandement l’audition de personnes mal-entendantes quand le casque est muni de deux écouteurs.

Un casque muni d’un unique écouteur est à proscrire car les oreilles perçoivent alors des sollicitations distinctes que le cerveau ne peut gérer.

Eliminer l’écho

Un écho est perçu par une personne A quand la voix de A est captée par le micro de B qui la retourne à A.

Schéma du phénomène d'écho

Pour éviter à A un écho, il suffit que le micro de B ne capte pas la voix de A. Il suffit donc que :

  • B n’utilise pas les baffles de son poste informatique
  • B écoute A à travers un casque ou à travers des oreillettes.
Schéma de la façon d'éviter un écho

Comment améliorer la mémorisation

Différentes conditions de santé affectent la capacité de mémorisation.

Palier un excès de contrôle

Certains états se caractérisent par un excès de contrôle, qui s’oppose à la mémorisation.

ALFIA préconise alors tout particulièrement la simple écoute des contenus audios qui donnent le vocabulaire nouveau, sans l’accompagner de la lecture de la forme écrite. Le passage par la lecture ne vient qu’après une impression auditive forte.

Car chacun de nous, en fonction de sa langue maternelle, se fait une idée de la façon dont les écrits se prononcent. Cette idée préconçue est en contradiction avec la prononciation dans la langue étrangère. Les personnes qui ont cette tendance au contrôle se trouvent dans une impasse quand elles doivent retenir du vocabulaire que simultanément elles entendent et elles lisent, du fait de la contradiction entre ce qu’elles entendent et ce qu’elles croient devoir entendre.

Ne pas lire ce qu’on entend libère de cette contradiction et facilite alors la mémorisation.

Palier des difficultés de concentration

ALFIA donne un accès illimité pendant toute la durée de la formation, à ses supports d’auto-formation.

Pour palier des difficultés de concentrations ALFIA :

  • peut maintenir l’accès à ses supports d’auto-formation, au-delà de la durée de la formation, quand c’est prévu avant la commande
  • conseille que les séquences d’auto-formation et les séquences de tutorat avec le professeur, soient courtes et fréquentes.

Adapter ma formation à ma dyslexie

Palette d’outils numériques à la disposition d’apprenants dyslexiques :

Retour d’expérience d’une personne dyslexique, concernant la certification linguistique qui lui semble la plus adaptée à sa dyslexie.

Adapter ma formation à mes disponibilités

L’apprenant décide lui-même des horaires de ses séances avec son professeur d’anglais, ou toute autre langue.

Intégrer le marché de l’emploi

L’apprenant à la recherche d’un emploi bénéfice d’une formation ALFIA qui s’attache à améliorer l’employabilité.

Au-delà, si il a signalé à ALFIA être en situation de handicap, il sera guidé si il le souhaite vers les salons, forums, les services sociaux et médico-sociaux dont l’aptitude à guider est reconnue.

ALFIA est en lien avec quelques uns des services ci-dessous.

Glossaire

Le jargon utilisé par les services à la disposition des personnes en situation de handicap.

Handicap et financements

Sylaé : aide à l’embauche des jeunes ou des travailleurs handicapés

L’AGEFIPH : l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées

Les MDPH : Maisons Départementales des Personnes Handicapées, gèrent l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

  • page de ce site dédiée aux MDPH

Handicap et branches professionnelles

Handiem : relai opérationnel de l’accord de branche en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, signé entre les partenaires sociaux et les entreprises du médicament

Handicap et professionnalisation

LADAPT : l’une des premières associations à promouvoir la professionnalisation des publics en situation de handicap, par des actions aussi diverses que la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), 18 Établissements de Service d’Aide par le Travail (ESAT) qui ont la spécificité de pouvoir détacher une partie de leur personnel dans les entreprises.

Handicap et applis web

Lpliz (prononcer Helo Please) : une application qui permet à des personnes fragiles, en situation de handicap invisible ou visible, de se signaler et de demander de l’aide lorsqu’une situation devient difficile

Hanploi : rapproche au marché du travail les personnes en situation de handicap

Handi Alternance : simplifie la rencontre entre les entreprises qui recrutent en alternance ou en contrat de professionnalisation et les candidats en situation de handicap

Droit au savoir : centré sur l’insertion des publics jeunes en situation de handicap

Handicap et étudiants

ARPEJEH : accompagne la réalisation de projets d’études de jeunes élèves et étudiants en situation de handicap.

Retour à l’accompagnement du handicap